photographie NICOLAS GODBOUT

9. LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Dans la plupart des cas, la transformation de l’église nécessitera une campagne de financement. L’exemple de Saint-Gabriel de La Durantaye est instructif à bien des égards. Voici quelques idées retenues pour une campagne de financement. On recommande tout d’abord de prévoir une campagne très structurée, qui ne s’étirera pas trop en longueur. Il serait important d’avoir un plan de visibilité. La campagne pourrait, par exemple, débuter au printemps pour se terminer à la fin de l’été.


Il est intéressant de savoir que :

— Les fabriques et les municipalités peuvent remettre des reçus de charité ;

— L’institution prêteuse peut proposer des modalités de prélèvement automatique par lesquelles les donateurs s’engagent à verser une somme pendant un laps de temps défini, par exemple, donner 10 $ par mois pendant trois ans ;

— Les organismes de la municipalité, incluant les écoles, peuvent contribuer au financement en organisant leur propre activité-bénéfice ;

— Des coprésidents d’honneur, par exemple, un de l’assemblée de fabrique, un de la municipalité, un de l’institution prêteuse, peuvent s’engager chacun à verser une somme pour donner un élan de départ ;

— La vente des bancs, par exemple, peut générer des revenus ;

— Internet permet de rejoindre les anciens résidents ou les enfants des résidents actuels, qui ont souvent gardé un attachement à leur communauté et qui seraient disposés à faire des dons.


La plupart des projets auront besoin de financement public, tant fédéral que provincial. C’est pourquoi il importe de rencontrer les députés afin qu’ils deviennent des parties prenantes du projet, qu’ils fassent du réseautage politique et qu’ils scrutent les programmes pour trouver les subventions possibles. Comme les programmes de subvention varient avec le temps, il est difficile d’en faire la nomenclature exacte. Toutefois, selon la nature des projets, certains ministères devront être ciblés prioritairement : Affaires municipales, Culture et Communications, Tourisme, Famille et Aînés, etc. Il faut garder l’esprit ouvert et jeter notamment un coup d’œil aux programmes destinés aux aînés.

1. Organiser une campagne de financement ;

2. Rencontrer les députés pour qu’ils deviennent des parties prenantes du projet.